naar top
Menu
Logo Print
07/01/2019 - BART DESANGHERE

TOITURES ACOUSTIQUEMENT EFFICACES DANS LA CONSTRUCTION À OSSATURE BOIS

UNE MEILLEURE ACOUSTIQUE POUR LES MAISONS À OSSATURE BOIS

Dans l'article précédent, nous avons déjà examiné ce qui, d'un point de vue acoustique, était la construction de façade optimale pour une maison à ossature bois. Cet article traite de la performance acoustique des toitures, en distinguant les toits en pente et les toits plats.

akoestische enveloppe, houtskeletbouw
Un atout de taille de la construction à ossature bois: le raccord parfait entre les murs et le toit, et la laine minérale pouvant être posée entre les chevrons. Cela garantit une 'enveloppe acoustique' optimale (réalisation: Laureyns, Evergem)

TOITS EN PENTE

Principe masse-ressort-masse

Tout comme pour les façades, le principe de la masse-ressort-masse est d'une importance cruciale. La finition de toiture (tuiles ou autre couverture) représente avec la sous-toiture la masse extérieure. Le matériau d'isolation thermique est le ressort et la finition intérieure (p.ex. plaques de plâtre) constitue la masse intérieure.

En vue de l'optimisation acoustique de cette construction, il doit avant tout y avoir le moins possible de points de contact entre les deux masses. Ensuite, on peut appliquer de plus grosses masses et une isolation plus épaisse. Ce n'est pas évident, vu qu'une construction de toiture doit traditionnellement être la plus légère possible pour limiter la charge sur les murs portants et finalement aussi sur les fondations. Il faut évidemment toujours viser un 'optimum', en tenant compte non seulement de l'isolation acoustique, mais également de la stabilité, de la sécurité 'incendie', de l'étan­chéité au vent et à l'eau, du côté abordable esthétique, ...

Structure de toit avec laine minérale entre les chevrons (à gauche: séparation complète; à droite: séparation partielle)
Structure de toit avec laine minérale entre les chevrons (à gauche: séparation complète; à droite: séparation partielle)

Séparation

Dans le cas d'une construction de toiture, la séparation des deux masses n'est pas une sinécure. Les plaques de plâtre constituant la finition intérieure ont, en effet, besoin d'un minimum de points de fixation. Dans la pratique, on fait également toujours une distinction entre une séparation partielle et une séparation complète.

  • Séparation partielle: via un cadre métallique léger ancré localement sur les chevrons.
  • Séparation complète: à l'aide de profilés métalliques légers réalisant une portée de mur à mur. Il n'y a en principe pas le moindre point de contact avec la construction de toiture.
Les flocons de bois ou de cellulose ont une densité élevée et sont plus efficaces en matière de l'acoustique que les panneaux de plastique cellulaire légers
Les flocons de bois ou de cellulose ont une densité élevée et sont plus efficaces en matière de l'acoustique que les panneaux de plastique cellulaire légers

Le dernier système est souvent utilisé pour la rétro-isolation acoustique du grenier. Le toit existant avec sa finition de plafond fait alors office de première masse. Le plafond séparé constitue la deuxième masse. Un matériau d'isolation à absorption acoustique est placé entre les deux. Il s'agit évidemment là de la meilleure solution, mais c'est aussi la plus coûteuse. Il y a, en outre, des limites au niveau des portées à réaliser.

Type de matériau d'isolation

Le type de matériau d'isolation utilisé est au moins aussi important que le degré de séparation. Lors du choix de l'isolation, on se contente généralement de regarder la valeur lambda (coefficient de transmission thermique), alors qu'il existe encore bien d'autres critères de choix: acoustique, sécurité incendie, durabilité, empreinte écologique, coût, ...

Les matériaux les plus performants en matière d'isolation thermique ne sont pas forcément les matériaux isolant le mieux sur le plan acoustique! La toiture sarking, qui est construite avec des panneaux de plastique cellulaire légers, constitue un bel exemple. Cette solution est particulièrement performante sur le plan thermique et se pose, en outre, assez facilement, mais elle présente une insonorisation acoustique réduite. La laine minérale, les flocons de cellulose, les fibres de bois, ... ou autres matériaux d'isolation avec une masse assez dense, sont, en revanche, performants sur le plan acoustique. A condition toutefois d'être posés correctement! La moindre perforation représente, en effet, une 'fuite' très néfaste pour l'ensemble.

groendak, akoestiek
Ce toit plat a été couvert d'une toiture verte. La couche de végétation lutte non seulement contre la surchauffe en été, mais constitue également un réservoir tampon pour l'eau de pluie et assure, en outre, une insonorisation supplémentaire (réalisation: Architectenburo Pro-ArTe)

TOITS PLATS

Dans le cas d'une construction à ossature bois, un toit plat n'est guère différent en termes de construction d'un toit en pente. On isole généralement entre les chevrons. La seule différence, c'est qu'on laisse l'humidité éventuelle dans l'isolation sécher vers l'intérieur, plutôt que vers l'extérieur. Cela est bien entendu lié au revêtement en EPDM étanche à l'eau et à la vapeur avec lequel le panneau d'OSB sur un toit plat est généralement fini.

Une alternative consiste à réaliser la toiture via une plaque de béton. Vient ensuite la chape de pente avec au-dessus l'isolation et enfin, l'EPDM. D'un point de vue acoustique, cette dernière solution est souvent la meilleure, vu la masse très élevée et dense de la plaque de béton.