naar top
Menu
Logo Print
04/02/2019 - LIEN GOETHALS

DANS LA PRATIQUE

construction en acier
Photo beSteel

MONTAGE

L’entrepreneur qui exécutera le placement de la construction, doit toujours suivre des directives de montage spécifiques. Ces directives sont décrites dans les ‘directives de chantier’, une sorte de manuel fourni avec le bâti en acier. Par ailleurs, des plans de montage et un livret panneaux sont fournis. Le plan de montage indique quel panneau (numéroté) doit être placé sur quelle position exacte, ceci pour chaque niveau. Dans le livret panneaux sont mentionnés tous les panneaux avec les dimensions et le poids exacts. Ceci facilite la construction, car l’assemblage du bâti ou de l’ossature en acier peut littéralement se faire comme un kit de construction.

ETAPE PAR ETAPE

Le montage d’une maison, la surélévation e.a., avec un bâti ou une ossature en acier peut se scinder en sept étapes:

  • Etape 1: la construction de la couche d’assise sur laquelle se pose le bâti en acier;
  • Etape 2: placer l’acier structurel (si d’appli­cation);
  • Etape 3: placer des parois en bâti d’acier pour le rez-de-chaussée et ancrer et accoupler ‘temporairement’ les panneaux;
  • Etape 4: placer le sol de l’étage et accoupler temporairement;
  • Etape 5: ancrer et accoupler définitivement les sols et les toits;
  • Etape 6: appliquer un platelage structurel;
  • Etape 7: appliquer la finition, telle que l’isolation, le platelage et la finition de façade.
construction en acier
Photo beSteel

POINTS D’ATTENTION

Pendant le montage, il est surtout crucial de mettre en place une base correcte – la couche d’assise. Le placement doit être conforme, certainement si l’on doit utiliser l’acier structurel. Pour garantir l’effet de disque, un platelage structurel doit toujours être prévu.

PAS DE FORMATION DE ROUILLE

Pour éviter que la rouille se forme sur l’acier, l’acier est doté d’un revêtement ou d’une couche de protection supplémentaire. Cette couche a une action anticorrosion et est auto-réparatrice. En d’autres termes, l’acier ne rouille pas s’il est exposé à des facteurs externes tels que la pluie, le vent, la neige et/ou des conditions salées. Cela se produit aussi sur l’acier destiné à la production de glissières de sécurité le long des autoroutes.