naar top
Menu
Logo Print
04/01/2019 - LAURENCE BLONDEEL

LE VERRE ANTICONDENSATION ECARTE LA CONDENSATION SUR L'EXTERIEUR

Condens buitenkant
La condensation sur l'extérieur du vitrage se forme typiquement tôt le matin, après une nuit froide avec une voûte céleste dégagée. En raison d'un long rayonnement d'ondes vers la voûte céleste, la température de surface du verre peut être plus froide que la température de l'air extérieur

LE REVETEMENT ECARTE LA CONDENSATION ET LES RESTES DE SALETE SUR L'EXTERIEUR DU VITRAGE SUPERISOLANT

La formation de condensation sur les fenêtres et la menui­serie extérieure est un problème fréquent. Elle se crée
par la précipitation de la vapeur d'eau dans l'air sur une surface froide, ce qui fait apparaître des gouttes d'eau
sur le verre ou sur les profilés. Alors qu'avant, ce problème se situait surtout le long de l'intérieur d'un bâtiment, le phénomène surgit régulièrement à l'extérieur du vitrage aujourd'hui. De nombreux menuisiers se demandent
avec inquiétude si ceci est bien normal.

CONDENSATION A L'EXTERIEUR SUR LE VERRE

La condensation sur l'extérieur d'un double ou triple vitrage est un phénomène relativement neuf. Pour le verre de faible valeur Ug, la surface extérieure sera moins chaude que la surface extérieure d'un vitrage ayant une valeur Ug élevée (le gaz dans le vitrage isole le verre extérieur de l'espace intérieur). La formation de condensation sur le côté extérieur est comparable à la condensation qui se forme sur les voitures. Une humidité relative très élevée règne au dehors et la nuit, une surface peut être plus froide que la température de l'air en raison d'un long rayonnement d'ondes vers la voûte céleste. Ceci crée de la condensation sur le vitrage. Le problème ne peut être évité que par la hausse de la tempéra­ture de surface du verre: par exemple, par le placement d'un vitrage anticondensation ou le placement de volets roulants. Cependant, la nuisance éven­tuelle est limitée dans le temps: quand le soleil commence à briller le matin, l'air comme le verre s'échauffent et la conden­sa­tion disparaît vite. Bien que les maîtres de l'ouvrage se plaignent de plus en plus souvent de ce phénomène, on doit tenir compte du fait que l'ampleur de ce phénomène est limitée et que c'est surtout une indication d'un vitrage thermiquement performant. Ceci peut parfois se produire avec un verre 1,1 W/m²K, mais ceci se produira surtout avec un triple vitrage aux valeurs Ug jusqu'à 0,5 W/m²K.

vitrage anticondensation
Vitrage anticondensation:
Le revêtement pyrolytique protège contre les rayons atmosphériques et maintient la température de surface au-dessus du point de rosée

VITRAGE ANTICONDENSATION

Une solution efficace pour éviter l'apparition de condensation sur l'extérieur du vitrage, est l'utilisa­tion d'un vitrage anticonden­sa­tion. Celui-ci est constitué d'un revêtement pyrolitique transparent sur un verre float nu. Un revête­ment pyrolytique est un revêtement à base d'oxydes métalliques, qui sont pulvérisés sur une feuille de verre float sur la chaîne de production du verre, directement à la sortie du four de verre et  à haute température. Dans ce cas précis, on parle d'un revêtement à émissivité limitée. Bien entendu, ceci peut être combiné avec un revêtement complémentaire. On obtient  ainsi un vitrage avec un double revêtement qui combine une fonction anticondensation avec une fonction isolante complémen­taire. Evidemment, d'autres assemblages en double et triple vitrage sont possibles. Un tel revêtement protège le verre contre le rayonnement atmosphérique et maintient la surface de verre à une température juste au-dessus du point de rosée, ce qui limite la condensation. Le Fraunhofer-Institut für Bauphysik IBP, un laboratoire indépendant en Allemagne, a étudié l'efficacité d'un vitrage avec revêtement anti­condensation et l'a comparée à celle d'un vitrage traditionnel. Les conclusions de l'étude indiquent que la conden­sation se forme sur un vitrage traditionnel à partir d'un taux d'humidité relative de l'air de 77% dans l'air extérieur. Mais un revêtement anticondensation ralentit fortement la formation de condensation. La condensation ne se formerait sur la feuille de verre qu'à partir d'un taux d'humidité de l'air de 97%.

double vitrage standard
Double vitrage standard:
La température de la surface du verre plonge sous
le point de rosée. La condensation se forme

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Prenons l'exemple suivant: la température extérieure est de
5 °C, la température intérieure de 20 °C. L'humidité relative de l'air est assez élevée (77%), le point de rosée 1,3 °C. Le revêtement d'oxydes métalliques sur la feuille de verre extérieure (double vitrage) agit comme un 'réflecteur froid'. Ce faisant, la température de cette feuille de verre (4,7 °C) reste au-dessus du point de rosée (1,3 °C). Donc, la condensation ne se forme pas. Si le revêtement particulier d'oxydes métalliques n'est pas appliqué sur la feuille de verre extérieure, la température de surface du verre baisse sous 1,3 °C et la condensation est inévitable. Le secteur s'attend à ce que la demande de verre anticondensation augmente en raison de la tendance vers une isolation de maison sans cesse meilleure, ce qui ne fera qu'inten­sifier le phénomène de conden­sation sur le vitrage extérieur.

condensatie glas
A des températures extérieures très basses, la condensation ne peut souvent pas être évitée; même avec un verre de 1,1 W/m²K, de bons profilés de fenêtre et des espaceurs normaux, on peut s'attendre à de la condensation à l'intérieur

NE PAS CONFONDRE AVEC LA CONDENSATION SUR LE COTE INTERIEUR DU VITRAGE!

Alors que la condensation sur le côté extérieur du verre est caractéristique d'un vitrage à haute performance thermique, la condensation sur l'intérieur du verre indique plutôt un vitrage ayant une performance thermique moins bonne. Toutefois, cette donnée doit être relativisée. En effet, le risque de condensation ne peut pas être tout simplement déduit de la valeur Ug. Car cette valeur ne dit pas nécessairement quelque chose sur la température de surface spécifique du verre dans une condition déterminée. La condensation peut aussi se former sur le côté intérieur d'un vitrage ayant une valeur Ug de 1,1 W/m²K.
valeur hr air