naar top
Menu
Logo Print

ATEX

LES SITUATIONS EXPLOSIVES SOUS CONTROLE

Normes et directives ATEX

La réglementation ATEX est liée aux moteurs utilisés dans des environnements présentant un risque d'explosion dû à des gaz, des fluides ou des substances combustibles. En 2018, les moteurs électriques peuvent être utilisés sans aucune restriction dans les environnements présentant un risque d'explosion, à condition qu'ils ne puissent pas provoquer d'explosions ou de dommages supplémentaires. Dans cette optique, l'utilisateur a la responsabilité de choisir, en fonction de l'atmosphère, le moteur idéal selon la température de surface maximale et la division en catégories. Nous avons interrogé plusieurs experts sur la réglementation ATEX et son implémentation pratique.

 

DIRECTIVES ECONOMIQUES ET SOCIALES

Il y a deux directives pertinentes au niveau de la réglementation européenne pour les atmosphères explosives: ATEX 114 et ATEX 153. Il s'agit respectivement d'une directive économique – axée sur l'appareil – et d'une directive plutôt sociale pour les utilisateurs en atmosphère explosive.

Appareils classes par zoneATEX catégories d'appareilsATEX 114

La directive ATEX 114 s'adresse aux producteurs d'appareils. Son texte reprend entre autres les exigences minimales imposées aux appareils utilisés en atmosphère explosive.

Catégories d'appareils

Sur la base du plan de zonage selon ATEX 153, on ne peut, dans certaines zones, utiliser que certaines catégories d'appareils. Il existe trois catégories (pour le groupe de matériel II, qui est le plus fréquent) décrites dans la directive ATEX 114:

  • Catégorie 1: niveau de protection très élevé;
  • Catégorie 2: niveau de protection élevé;
  • Catégorie 3: niveau de protection normal.

Les étiquettes sur un appareil protégé contre l'explosion doivent indiquer l'une de ces catégories.

Atex motoren

La (nouvelle) directive ATEX 114 existe depuis avril 2016 et même si peu de choses ont changé au niveau du contenu, elle comprend quelques modifications:

  • On souhaite supprimer les défauts qui étaient parfois constatés au niveau des 'organismes notifiés' en spécifiant explicitement les exigences auxquelles ce genre d'organisme doit répondre.

  • L'une des principales adaptations concerne l'importation depuis un pays hors Europe. Le fabricant non européen reste responsable de la documentation, de la certification et de l'étiquetage, mais les maillons intermédiaires endossent aussi davantage de responsabilités. L'importateur doit se charger du contrôle de ces documents avant l'importation. Le distributeur doit stocker et transporter les produits correctement et remettre les certificats au client lors de la livraison.

  • Si des problèmes sont constatés sur un appareil depuis le marché des utilisateurs, il est désormais obligatoire de remettre en question l'aptitude du produit. Cela entraîne une adaptation du produit ou un retrait du commerce de l'appareil.

ATEX 153

La directive ATEX 153 s'adresse aux utilisateurs, aux gens qui sont vraiment confrontés aux risques explosifs.

Cette directive a reçu sa nouvelle numérotation en 2016 (auparavant ATEX 137), mais elle n'a pas connu de changement récent.

Cette directive concerne la gestion du risque au moyen de trois piliers:

  • Tout d'abord, on essaye d'éviter et de cataloguer une atmosphère explosive. Pour cela, il faut e.a. rédiger un plan de zonage (voir tableau).
  • Ensuite, il faut enrayer au sein de ces zones les sources d'inflammation. C'est ici qu'interviennent les catégories d'appareils (et leur niveau de protection) telles que définies dans la directive ATEX 114.
  • Enfin, en essaie de limiter au maximum les conséquences en cas d'explosion. Pensons par exemple à des mesures d'atténuation comme des systèmes d'extinction, des disques de rupture, ... Sans oublier bien sûr l'isolation de l'explosion.

Document relatif à la protection contre les explosions

Un élément important de la directive ATEX 153 est le Document relatif à la protection contre les explosions. Il comprend, entre autres, une inventorisation et une évaluation du risque de l'appareil, une description des mesures organisationnelles et la division par zones dont on a parlé plus haut.

 

HISTORIQUE DES DIRECTIVES ATEX

La première directive ATEX européenne est apparue en 1994: la directive 'économique' ATEX 94/9/CE, qui était appelée au début ATEX 100a en référence à l'article concernant le marché européen unifié (Traité de Rome). La première directive ATEX sociale est apparue en 1999 en tant que 99/92/CE et était appelée à l'époque ATEX 118a. Après le traité de Maastricht (1992) et Amsterdam (1997), les directives ATEX ont reçu une nouvelle appellation, car les articles en question dans le traité avaient reçu d'autres numéros: ATEX 95 (directive économique) et ATEX 137 (directive sociale). En 2014, la directive économique a été adaptée: 94/9/CE est devenu 2014/34/UE. Avec la signature du Traité de Lisbonne (avec de nouveaux numéros pour les articles concernés), les directives ATEX ont été rebaptisées ATEX 114 et ATEX 153.

Elnor ATEX motoren

DIRECTIVES ET NORMES

Les directives contiennent les exigences générales auxquelles il faut répondre, mais ne stipulent pas les détails. Pour ça, il faut recourir aux normes. Certaines normes européennes sont harmonisées – la directive indique que, lorsqu'on suit cette norme, on peut supposer qu'il y a concordance ... Il n'est pas obligatoire de suivre ces normes, mais alors, il faut démontrer soi-même que l'on satisfait aux exigences générales. Cela peut se faire via une procédure de certification, avec des tests par un organisme notifié.”

IEC 60079

Le système IECEx (International Electrotechnical commission system for Certification to standards relating to equipment for use in Explosive atmospheres) est destiné à faciliter le libre-échange d'appareils et de services en atmosphère explosive au niveau international tout en conservant le niveau de sécurité exigé. Il contient donc plusieurs standards internationaux. IEC 60079 traite entre autres des atmosphères explosives, du niveau de protection de l'équipement, de la ventilation, des détecteurs, de l'électricité statique, ...

ISO/IEC 80079-36/37

L'UE fut la première à rédiger une norme pour les appareils mécaniques protégés contre l'explosion avec la série EN13463. Cette norme fut utilisée au niveau international avant la création d' ISO/IEC 80079-36/37. Ensuite, l'UE a adopté cette dernière norme internationale. La principale innovation ici concerne les adaptations de l'étiquetage. Les appareils protégés contre l'explosion ont maintenant un mode de protection 'Ex h'. Pour savoir ce que cela implique spécifiquement, il faut consulter le certificat ATEX ou le manuel. Cette modification a soulevé quelques critiques dans la pratique.

REPARATIONS, ENTRETIEN ET CERTIFICATION

Elnor

Les réparations d'appareils ATEX (électriques) doivent être effectuées par un atelier 'agréé'. Cette agréation est octroyée par les Services externes pour les contrôles techniques sur le lieu de travail (SECT). Les réparations électriques sont décrites dans l'article 105-110 du Règlement Général sur les Installations Electriques (RGIE). Il n'y a pas encore de législation spécifique pour les installations mécaniques, mais il est recommandé ici aussi de faire appel à un atelier agréé. En ce qui concerne l'entretien (préventif), il y a une sorte de zone grise ... Il est toujours conseillé de suivre les prescriptions d'entretien du fabricant.

En outre, il est recommandé de faire effectuer les réparations et l'entretien par du personnel spécifiquement certifié ATEX. Il existe pour cela un schéma de certification de personnel international pour valider et certifier le personnel qui est actif dans des zones explosives ou qui est responsable de la sécurité dans ces zones: IECEx 05 (en Grande-Bretagne, il existe une certification similaire: CompEx, competence in explosion). La possession de ce certificat prouve que le détenteur travaille selon IEC 60079. Des examens à cet effet sont effectués par un centre sous le contrôle d'un organisme notifié. Pour le moment, il n'y a pas encore de centre d'examen agréé en Belgique. Aux Pays-Bas, on peut toujours faire appel à Dekra ou KIWA. Un test réussi doublé d'une preuve d'expérience pratique (CV détaillé, références, ...) est exigé pour obtenir la 'Certification of Personnel Competence' (CoPC).

Atex zones

UNE GRANDE COMPLEXITE

Zonage

Concernant les sources de gaz ou vapeurs inflammables, il est prescrit que l'utilisateur doit respecter un 'zonage'. Ensuite, en fonction du type de zone, on définit le type de matériel antidéflagrant. Les appareils qui sont catalogués dans le Groupe 1, conviennent pour une utilisation dans une zone ATEX 0, les appareils du Groupe 2 peuvent être utilisés dans des zones où un risque d'explosion peut apparaître en cas d'usage normal (zone 1), et les appareils du Groupe 3 s'utilisent uniquement dans la zone 2, où un risque d'explosion peut se présenter de manière exceptionnelle. Il est évident que le matériel du Groupe 1 peut aussi être installé dans des zones présentant un plus faible risque. .

Pour le fabricant et l'utilisateur

La réglementation ATEX est un écheveau complexe et souvent impossible à démêler. C'est le moins qu'on puisse dire. Mais la responsabilité n'incombe pas seulement à l'utilisateur, qui est censé gérer la protection contre les explosions en bon père de famille, mais aussi au fabricant de moteurs, entre autres. Outre la distinction au niveau de l'application (voir cadre supérieur), la réglementation fait aussi référence aux gaz combustibles 'G' et aux vapeurs ainsi qu'à une directive à part pour les substances inflammables 'D'. Le matériel électrique agréé (comme un moteur antidéflagrant) ne peut donc être utilisé que dans certains cas. Alors que la responsabilité liée à la construction de ces moteurs incombe tout logiquement au fabricant, l'utilisateur final a la responsabilité de placer ce matériel dans la zone adéquate.

MODES DE PROTECTION

Elnor

D, E ou DE

Il existe une très large gamme de modes de protection, mais les plus fréquents (pour les moteurs) sont l'enveloppe antidéflagrante ‘d’ et la sécurité augmentée ‘e’.

  • Avec une construction antidéflagrante, l'enveloppe est conçue de manière à ce qu'une explosion à l'intérieur du moteur ne puisse pas se propager à l'extérieur. Il faut utiliser ici des composants interrupteurs comme un relais à l'intérieur du moteur.

  • Avec la sécurité augmentée ‘e’, le moteur est conçu pour minimiser le risque de formation d'étincelle, mais il n'est pas lui-même antidéflagrant. Ce mode de protection est donc utilisé pour les moteurs triphasés standard sans composants interrupteurs intégrés.

  • Il est également possible de combiner un moteur 'd' antidéflagrant avec une boîte à bornes 'e' (qui n'est pas antidéflagrante). Le tout est marqué 'de'.

Comparaison entre les modèles

Le mode de protection 'e' a l'avantage d'être moins cher à la construction pour les moteurs triphasés standard. L'avantage du mode de protection 'd' est l'encastrement libre de composants électriques. En outre, il est généralement moins cher pour les moteurs Ex monophasés.

Coffret antidéflagrant

Un coffret antidéflagrant peut également offrir une solution et permettre de placer une certaine machine dans une certaine zone, mais dans la pratique, cette approche reste plus chère, plus complexe et moins rapide. De plus, le coffret doit être agréé séparément.

INTERVENTIONS AU NIVEAU DU MOTEUR

 

motorconstructie ATEX

La construction du moteur doit pouvoir résister à la pression d'une explosion interne. Les ajustages (par exemple, le passage d'arbre) doivent également répondre à de nouvelles tolérances afin de refroidir les gaz chauds créés en cas d'explosion interne, lorsqu'ils sont en train de s'évacuer vers l'extérieur. La température de surface maximale du moteur (Classe T) doit aussi être maintenue en dessous de certaines limites. Pour cela, on place souvent dans le bobinage du moteur une protection thermique qui interrompt le courant en cas de température excessive. La classe de température est également indiquée dans le nom. En outre, les composants tels que l'entrée de câble (émerillons) et la prise de terre extérieure doivent répondre aux exigences Ex.