naar top
Menu
Logo Print
23/04/2018 - SARIE ROOMS

MATERIEL DE CONSTRUCTION: ACHAT OU LOCATION? THAT’S THE QUESTION

AVANTAGES ET INCONVENIENTS DE LA LOCATION DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

Depuis la crise, on observe une tendance très nette à la location du matériel de construction. Rien de surprenant en soi, puisque de nombreuses entre­prises manquent de liquidités. Il est vite apparu que la location avait de nom­breux avantages. Elle permet en effet à l’entrepreneur de travailler de manière plus flexible, plus efficace et plus avantageuse. Le fait d’acheter ses propres machines coûte cher, mais implique aussi une certaine incertitude. Dans cer­taines situations, les machines peuvent en effet ne pas convenir, ce qui n’est pas bon pour votre rendement. Heureusement, il vous reste toujours l’option de la location et vous ne payez que pour le temps d’utilisation de la machine.

machinehuur
La location garantit à l’entrepreneur de disposer de la machine voulue au moment précis où il en a besoin, pour ne la ramener à l’entreprise de location que lorsque les travaux sont terminés

QUE DES AVANTAGES

La location de matériel de construction n’offre que des avantages. Pas besoin de gros investissements, ni de gros capital donc. Pour les jeunes entreprises surtout, c’est vraiment la solution idéale. Pas besoin d’espace de stockage, ni de moyens de transport pour les machines. Pas besoin non plus de certifications, de maintenance ou de réparations, puisque l’entreprise de location se charge de tout. L’efficacité est également très importante, puisque l’on travaille de plus en plus avec des machines spécifiques en fonction de chaque situation. La location garantit à l’entrepreneur de disposer de la machine voulue au moment précis où il en a besoin, pour ne la ramener à l’entreprise de location que lorsque les travaux sont terminés. Lorsqu’il achète une machine, il doit pouvoir l’utiliser dans plusieurs situations, il lui faut déjà une grosse machine donc. Pour des plus petits travaux moins lourds, il faudra donc quand même utiliser une machine plus lourde, ce qui implique des frais plus élevés comme le carburant, la maintenance et l’amortissement. Ce dernier peut toutefois être temporisé en entretenant bien la machine.

Durabilité

La plupart des entreprises de location suivent aussi la tendance écologique. Elles étendent donc régulièrement leur flotte de machines ou remplacent les vieux modèles par des modèles plus récents et moins polluants. Ainsi, les machines en location sont souvent plus récentes et respectueuses de l’environnement, grâce aux moteurs qui limitent les émissions polluantes. Les clients travaillent donc avec des machines équipées des techniques les plus récentes. Il est presque impossible pour les entrepreneurs de remplacer chaque année leurs machines des modèles plus récents. De plus, toutes les machines des entreprises de locations font l’objet d’inspections et de certifications poussées.

Mise en service immédiate

Le principal obstacle reste: ‘le matériel acheté est toujours disponible, pas le matériel en location’. Mais ce n’est plus le cas. La plupart des entreprises appliquent le principe ‘commandé aujourd’hui, livré demain’. Lorsqu’un entrepreneur contacte une entreprise de location de matériel et d’outils, le produit est en général disponible et mis à disposition dès le lendemain.

ASSURANCE

Environ 35% des machines utilisées en Belgique le sont en location. La plupart des entreprises qui optent pour un contrat de location, contractent une assurance. Elle les couvre en cas de dommages sur la machine pendant la période de location, dès le chargement ou le déchargement de la machine. L’assurance peut évidemment être plus limitée, et ne couvrir que le vol ou les dommages volontaires. Le vol n’est presque jamais couvert par l’assurance, car les sociétés d’assurance se montrent très strictes en la matière. Rien ne permet de contrôler les cas de vol, si bien que les sociétés définissent des exigences très strictes. Il faut par exemple pouvoir prouver que la machine était gardée sous verrou et derrière une barrière, et qu’elle était bien à l’abri. Et il est compliqué d’évaluer à combien s’élèvera la couverture. Les dommages qui découlent du non-respect des obligations et normes légales, ne sont pas couverts.

COUVERTURE EN CAS DE DOMMAGES

Stellinghuur

Le matériel peut être endommagé sans que cela ne soit de votre faute. Et vous pouvez vous protéger de cette situation auprès de plusieurs entreprises de location.

La couverture porte sur les dommages matériels subis par les objets loués, causés par un tiers. Il peut s’agir d’un incendie, de vol, de la foudre, de vandalisme et de bien d’autres choses encore. Le client reste responsable des dommages causés par une utilisation inadaptée du matériel.

Les coûts engendrés en cas de panne simulée ne sont pas couverts non plus.

Er kunnen verschillende machines worden gehuurd
Cela permet d’opter pour des machines spécifiques en fonction de chaque situation, pour un travail toujours plus efficace

ACHAT OU LOCATION?

Le fait que l’on choisisse entre la location et l’achat, dépendra de plusieurs facteurs, comme le taux d’occupation des machines et la possibilité de garder le matériel au sein de votre organisation. Par conséquent, il sera moins cher de louer une machine si vous n’en avez besoin qu’occasionnellement, comme les jours de pics. Si vous en avez besoin tous les jours, on vous conseillera de l’acheter, à condition d’avoir suffisamment de capital. Ce sera votre propriété (réserve), à votre disposition à tout moment.

Lorsqu’une organisation ne dispose pas des moyens nécessaires pour acheter des outils ou un appareil, elle peut faire valoir ses lignes de crédit pour le financement du matériel. Cependant, toutes les entreprises n’ont pas cette possibilité et il vaut mieux réserver cette carte pour financer les activités principales. La structure de l’organisation est également un facteur important. Cela peut par exemple impliquer d’engager du personnel supplémentaire pour mieux gérer le tout. Le point charnière dépend donc du profil de l’entreprise. Il peut aussi y avoir une différence entre un fonctionnement régional ou à l’échelle nationale. Le fait de transporter des machines partout dans le pays peut être plus coûteux à court terme que la location de matériel auprès d’une entreprise régionale. Dans la plupart des cas, les entreprises de location se chargent du transport, ce qui permet au client de ne pas devoir se soucier d’entreposer, ni de transporter la machine.

Location à long terme

La location à long terme est encore plus intéressante. Le coût diminue fortement, puisqu’il y a moins de manipulations à prendre en compte pour l’entreprise. La meilleure solution n’est donc pas toujours d’acheter une machine lorsque vous en avez besoin pour une plus longue durée. En effet, vous ne pourriez par exemple en avoir besoin que dix fois par an. Plus la location porte sur une longue durée, plus le prix sera avantageux.

Par location sur le long terme, nous entendons une période de location de un, deux ou même trois ans. De manière générale, on rencontre plutôt des contrats d’un an dans les locations à long terme. Ceux de moins d’un an sont décrits comme contrats à moyen terme. Une location pour une période de maximum trois mois sera considérée comme une location à court terme.

Leasing ou renting?

Il existe deux sortes de leasing: financier et opérationnel. Le premier ne se prête pas vraiment à la location de matériel de construction. Ce leasing implique le paiement d’un montant pour une certaine période, au terme de laquelle le produit peut être racheté au prix de la valeur résiduelle.

Si vous ne souhaitez pas le racheter, le produit retourne aux mains de la société de leasing. Le leasing opérationnel ensuite. Au terme du contrat, vous avez aussi la possibilité de racheter le produit, mais uniquement après une période clairement définie. La maintenance et le service sont inclus sur toute la durée du contrat.

Le but du leasing à terme est donc de devenir propriétaire, mais cela reste plus cher qu’un prêt bancaire, puisque tous les risques restent à charge de la société de leasing. Lorsqu’on opte pour une simple location, le but n’est clairement pas de devenir propriétaire. Cela couvre une certaine période. Puis, la machine retourne à l’entreprise de location.

Outsourcing

Ce n’est un secret pour personne que les entreprises aiment avoir l’impression de disposer selon leur gré de leurs machines et donc de les entreposer chez elles. Elles ne jurent que par leur propre matériel. Pourtant, c’est tout l’inverse au Royaume-Uni, où près de 80% du matériel est utilisé en location. Cette tendance à l’outsourcing progresse petit à petit en Belgique. Ainsi, toutes les responsa­bilités liées à chaque machine dont dispose l’entrepreneur, sont laissées aux entreprises de location. Cela permet de réaliser de belles économies sur les coûts inhérents à l’achat d’une nouvelle machine. Tout dépend des circonstances et de la stratégie du client, ou s’il souhaite ou non appliquer cette méthode dans son entreprise.

mini-graafmachine

TROP PEU D’INCONVENIENTS

Comme toujours, il y a évident des inconvénients à louer du matériel, mais ils ne font clairement pas le poids par rapport aux avantages. Pour chaque location, il faut souscrire une assurance, ou un contrat supplémentaire auprès de l’entreprise de location. Le client doit prendre en charge le nettoyage et les éventuelles réparations sur le matériel loué. S’il ne le fait pas, l’entreprise de location peut faire nettoyer le matériel et le facturer au client. Ce sont des coûts qui peuvent vite s’envoler, surtout quand il s’agit de résidus de peinture ou de mortier sur la carrosserie des machines.

Le vol n’est pas couvert, sauf arrangement avec l’entreprise de location. Il existe pour cela une assurance de responsabilité civile. Le choix entre la location et l’achat dépend aussi de la durée d’utilisation du matériel.

NE PAS LOUER A N’IMPORTE QUI

La loi ne définit pas un cadre spécifique pour les entreprises de location. Mais toute entreprise de location impose des conditions générales afin qu’au terme du contrat de location, tout le monde soit bien informé de ses droits et de ses devoirs, qu’il s’agisse du loueur ou du locataire (voir plus loin dans ce numéro).