naar top
Menu
Logo Print
08/06/2018 - LAURENCE BLONDEEL

LES ELEVATEURS DE VITRAGE: POUR MANIPULER LE VERRE EN TOUTE SECURITE

AVANTAGES ET POSSIBILITES DES MODELES ACTUELS

Lors de la pose du verre, il est important de veiller à un positionnement correct et à répartir la pression uniformément. Au fil du temps, on a vu apparaître plusieurs options pour procéder de manière plus efficace, plus sûre et surtout plus simple. De l'installation manuelle à l'utilisation de grues jusqu'aux élévateurs de vitrage actuels sur roues. Il existe de nombreux types d'élévateurs mais en quoi diffèrent-ils? Com­ment les utilise-t-on? Et offrent-ils réellement des avantages pour la manipulation sur le chantier?

INDOOR VERSUS OUTDOOR

Indoor glaslift
Un élévateur de vitrage facilite la manipulation et le positionnement des vitres

Un élévateur de vitrage est un appareil multifonction sur roues qui est essentiellement utilisé pour déplacer et manipuler des vitres ou des panneaux lors des travaux de construction et de rénovation. Grâce à ses grosses ventouses, il est possible de déplacer et de positionner de manière simple et sûre des vitres qui sont trop lourdes pour être manipulées à la main. Il existe de nombreux types d'élévateurs de vitrage mais ils ont tous deux choses en commun: leur compacité et leur mobilité. Il est important que ces appareils soient faciles à manœuvrer, flexibles et utilisables sur plusieurs supports. Ces élévateurs peuvent être classés de différentes manières mais la classification la plus courante est celle qui distingue les modèles pour l'intérieur et ceux pour l'extérieur. Ces appareils présentent de nombreuses similitudes mais les roues utilisées permettent d'établir une nette distinction. Sur les modèles indoor, on utilise plutôt des pneus lisses combinés avec des petites roues pivotantes. Par ailleurs, les modèles indoor sont compacts et maniables, ils ont un faible rayon de braquage et ils passent facilement à travers une porte ou entrent aisément dans une camionnette. Les modèles outdoor sont un peu plus robustes et utilisent plutôt de larges pneus gazon comme ceux des tracteurs tondeuses. Ainsi, ces appareils peuvent se déplacer sur divers supports et donc aussi sur les terrains difficiles d'accès, irréguliers et accidentés. Certains élévateurs de vitrage d'extérieur passent aussi à travers une porte et convien­nent pour un usage intérieur. Inversement, il est moins recommandé d'utiliser les modèles d'intérieur à l'extérieur.

CARACTERISTIQUES

La plupart des élévateurs utilisent une pompe électrique sur batterie mais les modèles plus lourds utilisent un système hydraulique. Cela rend l'appareil plus lourd et donc moins mobile mais cela offre une plus grande capacité. Les élévateurs avec un système hydraulique possèdent généralement six ventouses tandis que les modèles plus petits n'en ont que quatre. Celles-ci sont réglables et déplaçables si bien que même les grandes vitres ne posent aucun problème. En outre, les élévateurs de vitrage possèdent une simple commande en continu, un bras extensible, deux circuits sous vide avec un grand réservoir, un 'side shift' permettant à l'appareil peut se décaler de 10 cm vers la gauche ou vers la droite sans se déplacer, un frein électronique et une télécommande pour une utilisation aisée. 

Glasmanipulatie
L'appareil permet de faire basculer une vitre à 90° facilement, sûrement et rapidement

INFORMATION TECHNIQUE 

Chaque élévateur de vitrage a ses
caractéristiques techniques spécifiques.
Dans ce tableau, vous trouverez les dimensions minimum et maximum pour la majeure partie des modèles:
Capacité min.-max. (kg): 150 – 850
Poids de la machine min.-max. (kg): 56 – 1300
Largeur machine min.-max. (cm): 61 – 101
Hauteur de levage min.-max. (cm): 176 – 460

La capacité maximum est la puissance de levage pour les roues. Lorsqu'il s'agit de la capacité maximum pour le positionnement, il faut tenir compte d'une certaine marge et d'une perte de capacité.

TÉLÉCOMMANDE

L'utilisation d'une télécommande (avec ou sans fil) permet de travailler en toute sécurité lors du positionnement de la vitre. Souvent, on a alors l'avantage que le conducteur peut commander l'appareil de manière autonome depuis l'endroit où la vitre doit être placée et faire entrer la vitre tout en se tenant à distance. Avec seulement quelques millimètres de jeu, il est souvent difficile et pénible de positionner les vitres correctement de manière manuelle. Grâce à la télécommande, l'opération peut être contrôlée de manière simple et stable et la pose demande peu d'efforts physiques.

COMMANDE

Autolaadkraan
Grue de chargement automatique

Les élévateurs de vitrage sont particulièrement simples à commander. Ils roulent et fonction­nent comme des transpalettes électroniques. Le système d'aspiration est également facile à utiliser. Vous appliquez les ventouses sur le verre, il y a des vérins qui prévoient quatre à cinq cm de jeu et exercent une pression sur le verre. Avec une manette, le verre peut être aspiré par les ventouses. Tout ce qu'il faut faire manuellement, c'est tourner ou basculer la vitre afin de la faire passer en diagonale à travers un châssis par exemple. C'est possible grâce à la tête entièrement manipulable à laquelle sont fixés les palonniers à ventouses. Il n'y a que sur les très gros modèles, souvent hydrauliques, que tout se fait à l'aide d'une télé­commande. Ces gros élévateurs, également appelés hifh lifters, ont souvent une section manuelle permettant d'augmenter la longueur totale du bras. Cela fait perdre un peu de capacité mais la vitre est plus simple à manipuler sur de grandes hauteurs ou distances.

INSTALLATION

Au niveau de la construction et de l'installation des fenêtres, chaque pays a ses propres tra­ditions. Dans les pays scandinaves, la vitre et la fenêtre sont souvent installées comme un ensemble. Aux Pays-Bas, on maçonne autour de la fenêtre. En Belgique, on place d'abord le châssis avant de poser la vitre. Le listel se trouve généralement côté intérieur sinon la vitre serait trop facile à enlever. Avec le listel côté intérieur, l'ouverture dans la fenêtre est plus petite que la fenêtre que l'on doit y insérer. L'inconvénient est que le verre doit être positionné par l'intérieur, ce qui n'est pas évident. Avec un élévateur de vitrage, le verre peut être soulevé et positionné ou bien manipulé de l'extérieur si l'appareil ne peut pas entrer dans le bâtiment.

LISTEL À L'EXTÉRIEUR

De nos jours, on utilise souvent de grosses vitres lourdes. Celles-ci sont intégrées dans un encadrement de niveau si bien que la limite inférieure du verre correspond au sol. Cela peut être combiné avec un faux plafond, ce qui donne un résultat final esthétique mais peut créer des risques et des problèmes supplémentaires. Lorsque la fenêtre doit être remplacée, à cause d'une rupture thermique par exemple, ce ne sera pas simple si le listel est à l'intérieur. Surtout si la fenêtre est mise en place avant le sol. C'est pourquoi, dans certains cas, on choisit de poser le listel à l'extérieur. De cette manière, les grandes vitres sont plus faciles à installer et à remplacer.

PAROIS INTÉRIEURES

Bien sûr, le verre n'est pas uniquement utilisé pour les vitres de fenêtre. Il peut aussi servir de paroi intérieure pour une salle de réunion ou un bureau par exemple. Dans ces cas-là, il s'agit généralement de pièces de verre très grandes et très lourdes alors que le jeu au-dessus et en dessous de la paroi intérieure n'est que de quelques centimètres. Autrement dit, on a souvent peu de marge de manœuvre dans la pièce où il faut installer la vitre. Le verre doit donc être rentré à l'horizontale et basculé à nonante degrés. A ce moment-là, un élévateur de vitrage peut être utile pour s'épargner énormément de travail dangereux et éviter les douleurs physiques. Le travail est tout simplement plus efficace car il suffit d'une ou deux personnes et d'un élévateur pour installer de grandes parois intérieures. L'un manœuvre le verre et l'autre fixe le verre positionné en l'enfonçant dans son cadre. On en trouve un bel exemple dans la nouvelle bibliothèque de la ville de Gand: De Krook. Les salles de réunion sont composées de parois en verre, qui ont été installées avec des élévateurs de vitrage.

glaslift andere functie
Il est possible de remplacer la tête de l'élévateur par un accessoire afin de donner une autre fonction au robot

AUTRES FONCTIONS
En plus de manipuler des vitres, les élévateurs de vitrage peuvent être utilisés pour d'autres applications. Les palonniers à ventouses fonctionnent sur tous les matériaux non poreux. En effet, les matériaux poreux laissent passer l'air si bien qu'il
est impossible de créer un vide. Il existe aussi des ventouses plus épaisses qui compensent les irrégularités, ce qui permet d'utiliser ces machines pour d'autres matériaux. Plusieurs planches, panneaux, portes intérieures, portes, … peuvent donc être installés à l'aide d'un élévateur de vitrage. De plus, le système de vide est amovible.
Il est rac­cordé avec un connecteur rapide permettant d'interrompre le circuit. Le cadre de la tête peut être enlevé au moyen d'un percuteur. Il existe différents accessoires pour remplacer cette tête: 
• crochet;
• fourche à palette;
• système de serrage pour les hourdis.
Autrement dit, il existe de nombreuses possibilités pour utiliser un élévateur de vitrage.

SECURITE

Il y a beaucoup de prescriptions en matière de sécurité. La règle numéro un est qu'il ne faut jamais se tenir sous la charge. En outre, cette charge ne peut pas être plus lourde que la capacité prescrite (un limitateur de charge ou un load sensor est intégré). Il s'agit d'un interrupteur de fin de course qui arrête tous les mouvements lorsque la charge est trop lourde. Les boyaux qui vont vers les palonniers à ventouses sont ensuite examinés pour voir s'ils présentent des déchirures, des étranglements et des obstructions afin que les ventouses fonctionnent de manière optimale. Les appareils sur batterie sont dotés d'un signal sonore qui indique au chauffeur que la batterie est à un faible niveau et qu'il ferait mieux d'arrêter ou de chercher un environnement sûr. Avec certains élévateurs, il y a encore un deuxième signal sonore, plus fort, qui indique la défail­lance de l'appareil. L'opérateur doit alors évacuer l'environnement. En général, le guidon est équipé d'un bouton d'arrêt d'urgence rouge. Enfin, certains modèles intègrent une sécurité qui veille à ce que l'appareil se déplace automatiquement dans le sens inverse lorsqu'il heurte quelque chose en reculant.

AUTRES PRESCRIPTIONS

La législation stipule qu'il faut respecter les directives du constructeur. Autrement dit, il n'y a pas d'obligations relatives aux vêtements à porter lorsqu'on utilise un élévateur de vitrage. Mais il est recommandé de porter des chaussures de sécurité, un casque, des lunettes et des gants de travail. A côté de ça, il y a d'autres prescriptions qui n'ont guère de rapport avec l'utilisation proprement dite des appareils. Certains modèles s'utilisent uniquement à des températures entre 0 et 40° C.
Le verre doit être propre, dépoussiéré et sec pour être fixé aux ventouses sinon il risque de se détacher. La hauteur à laquelle un appareil est utilisé joue également un rôle. C'est peut-être moins important en Belgique mais on travaille avec un système de vide et, à une certaine altitude, on a moins de garanties que les ventouses feront correctement le vide si l’atmosphère n'est plus la même.

DOUBLE SECURITE ANTI-CHUTE

La norme la plus importante au niveau de la manipulation des vitres est qu'il faut une double sécurité anti-chute. Les palonniers à ventouses d'un élévateur de vitrage sont dotés d'un double circuit. Le système fonctionne avec deux pompes distinctes qui soulèvent avec une puissance optimale et évitent la perte de pression. Elles sont croisées afin de pouvoir se compenser mutuellement si l'une des deux lâche. Lorsqu'un système ne possède qu'un seul circuit, il faut prévoir une deuxième sécurité anti-chute. Pour cela, on peut par exemple utiliser un ruban supplémentaire, une corde ou une deuxième grue, … qui rendront souvent le verre moins facile à manipuler. Par ailleurs, les robots doivent être conformes aux directives européennes telles que la norme machines EN 280 et être approuvés CE. Les appareils sont mis en service par un organisme externe, comme le BTV ou l'OCB, et ils sont contrôlés, testés et approuvés régulièrement. Enfin, la législation impose une formation pour pouvoir manier l'appareil. 

Minikraan
Lors de la pose en extérieur, une mini-pelle avec un palonnier à ventouses est une alternative adéquate

ALTERNATIVES
Tous les chantiers ne permettent pas d’utiliser des élévateurs de vitrage.
Pensons à la construction de gratte-ciels. A moins que la machine ait accès à chaque étage, l'élévateur n'offre pas la portée et la capacité suffisantes.
Bien sûr, il existe plusieurs alternatives permettant de manipuler du verre.La première, très utilisée, est la mini-grue, souvent combinée avec un palonnier à ventouses. Cet appareil a une plus haute capacité et une plus grande portée.
Le palonnier possède plusieurs ventouses
qui peuvent être fixées au verre et simplifier ainsi la manipulation.Une deuxième solution fréquente est le camion-grue. Mais il ne peut pas être utilisé partout car il est limité au niveau de la hauteur, de la distance et de la capacité.On peut aussi utiliser une nacelle télescopique pour manipuler du verre. L'avantage est son bras longue portée. Mais il faut utiliser un accessoire pouvant être actionné de manière entièrement autonome. L'avantage est que l'installateur peut déplacer sa vitre à distance mais l'inconvénient est une légère perte de capacité.
Le race lift peut être considéré comme une combinaison de diable, d'élévateur de montage et de treuil. Cet appareil possède deux palonniers à ventouses qui doivent être appliqués manuellement. Il est surtout utilisé pour remplacer les portes.
Puis il y a aussi une alternative manuelle. Il s'agit d'une sorte d'élévateur de montage avec un mât en aluminium sur lequel est monté un crochet pouvant être utilisé pour accrocher des ventouses pour vitre. Mais avec cette solution, la capacité, la hauteur et la portée sont limitées.