LE MOINDRE RISQUE D’AMIANTE DEMANDE UNE PROTECTION APPROPRIEE

En Ecosse, un fabricant de chauffe-eau a été condamné l’été dernier pour la fabrication de victimes secondaires de l’amiante. L’occasion était le décès d’Adrienne Sweeney en 2015. Durant des années, cette femme avait enlacé son mari, qui travaillait dans l’usine, au retour à son domicile, ce qui l’a exposé de façon répétitive aux particules d’amiante sur ses vêtements de travail, et elle a développé finalement un cancer. Un exemple frappant des conséquences extrêmes et dévastatrices de l’amiante – pour les travailleurs, mais tout autant pour leurs proches et les employeurs – mais, espérons-le, aussi un incitant à mieux faire.

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Menuiserie 

Menuiserie utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.